NOUVEAU Pack Securee’z – On sécurise votre énergie (garanties uniques, surveillance proactive, bilan personnalisé)

Réparation de l'installation solaire : comment s'y prendre ?

Lena

Publié le 06 septembre 2022

réparation de l'installation solaire

Dans le cas où vous constatez un problème concernant votre installation photovoltaïque, impactant ou non votre logement, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel qualifié RGE pour effectuer la réparation de l’installation solaire. 🛠️

 

La réparation de l’installation solaire, en quoi ça consiste ? Chez Monabee, on parle de dépose-repose. C’est le fait de retirer les panneaux photovoltaïques, et de les réinstaller. Cette manipulation n’est pas un acte anodin, mais elle est nécessaire dans certaines situations. La réparation de l’installation solaire nécessite l’intervention d’un professionnel du secteur, accompagnée de nombreuses démarches administratives.

 

➡️ Dans quel cas est-on amené à faire une réparation de l’installation solaire ?

➡️ Que dois-je faire pour effectuer la réparation de l’installation solaire ?

➡️ Que faire si je suis encore engagé auprès d’EDF OA pour la vente de l’électricité ?

➡️ Comment se déroule la réinstallation des panneaux solaires ?

 

 

3 situations où la réparation de l’installation solaire est nécessaire

 

La réparation de l’installation solaire, ou dépose-repose, peut être utilisée dans différents cas de figures :

 

➡️ Si l’installation photovoltaïque a été mal faite et a endommagé votre logement : infiltration, tâches, fuites 💦

➡️ Si vos panneaux photovoltaïques sont en fin de vie : vous constatez une sous-production et souhaitez en installer des neufs au même emplacement ⌛

➡️ Si vous déménagez : nous ne vous conseillons pas d’effectuer une dépose/repose dans ce cas de figure. De plus, les panneaux solaires apportent une plus-value à votre bien, de quoi augmenter le prix de vente ! 🏘️

 

Quel que soit la raison pour laquelle vous souhaitez effectuer la réparation de l’installation solaire, il vous faut une preuve d’expert démontrant les raisons de cette manipulation. On vous explique tout dans la partie suivante. Dans le cas où vous constatez une importante sous-production, cela est plus difficile à prouver. Vous pouvez tout de même faire appel à un expert. 💡

 

Que dois-je faire pour effectuer la réparation de l’installation solaire ?

 

➡️ En fonction de votre contrat d’achat d’électricité, de l’ancienneté de votre installation, et surtout de votre installateur, les démarches pour effectuer la réparation de l’installation solaire sont différentes.

 

Votre installation solaire a moins de 10 ans : 

Il est important de savoir que dans le cas où votre installation photovoltaïque a moins de 10 ansl’installateur est responsable s’il y a un défaut d’installation : comme une infiltration par exemple. Vous pouvez donc faire jouer l’assurance décennale de celui-ci pour financer vos travaux. Même si votre installateur a fait faillite, il est possible que son assurance décennale soit toujours en place.

➡️ La décennale c’est quoi ? De nombreuses procédures sont mises en place pour vous protéger en tant que producteur d’énergie. C’est pour cette raison que tout installateur effectuant le dépannage ou la maintenance de panneaux solaires, se voit dans l’obligation de souscrire à une assurance. On parle d’assurance décennale.

Où pouvez-vous trouver l’assurance décennale de votre installateur ?

✔️ Sur votre facture d’installation 📃 

✔️ Si le numéro ne figure pas sur la facture, consultez l’annuaire ci-après et indiquez le nom de l’entreprise recherchée : https://www.qualit-enr.org/annuaire/ 

 

Si l’assurance décennale de votre installateur est encore valable, les travaux sont pris en compte par l’assurance.

Deux cas de figures sont alors possibles :

➡️ L’expert fait appel à son réseau d’installateur pour estimer le montant du devis et donc du remboursement.

➡️ L’expert vous demande de faire vous-même appel à une entreprise qualifié, et le montant du devis vous sera remboursé

Quoi qu’il arrive, le client n’avance pas les fonds. L’assurance vous verse l’indemnités, puis vous payez l’installateur.

Par exemple : une entreprise vous propose un devis à 12 000 € et l’installateur de l’expert à 6 000 €. Vous optez pour le devis de l’entreprise car l’installateur de l’expert est moins cher mais il fait uniquement le remplacement des joints et vous savez que cette solution n’est pas viable. C’est tout à fait possible, seulement, vous êtes remboursé en fonction du devis de l’expert : la différence est donc à votre charge. 

 

Vous êtes engagés auprès d’un fournisseur d’énergie pour la vente de votre production

En tant que producteur en vente totale engagé pour 20 ans, vous n’avez pas le droit de modifier l’installation stipulée dans le contrat. Sauf si vous avez le rapport d’un expert qui témoigne de la nécessité de la réparation de l’installation solaire. 🛠️

➡️ Si une dépose-repose est faite sans la consultation d’un expert et que vous êtes toujours engagé auprès du fournisseur qui rachète votre électricité, celui-ci peut se retourner contre vous et ne plus vous racheter votre production ou votre surplus de production. ❌

De plus, la repose de vos panneaux solaires doit être effectuée selon les termes du contrat. Par exemple : si votre contrat stipule la pose en intégration de la toiture : vous devez reposer vos panneaux solaires en intégration de la toiture.

 

Votre installateur solaire n’a plus de décennale ou bien votre installation à plus de 10 ans

 

Si votre installation photovoltaïque a plus de 10 ans, l’assurance décennale de votre installateur n’est plus valable.

Cas plus exceptionnel : il est possible que votre installateur n’ai pas souscrit à une assurance décennale. Cela signifie qu’il a installé des panneaux photovoltaïques de façon illégale. Mais pas de panique, des recours sont envisageables !

➡️ Dans ce cas-là, vous pouvez faire appel à l’assurance habitation qui vous fournira la preuve d’expertise 💡. Malheureusement, l’assurance habitation prend en compte uniquement les frais de rénovation intérieures (reprise du placo, peinture, etc…). Les travaux concernant l’installation photovoltaïque sont à votre charge. Mais cela vous permet tout de même d’avoir une preuve d’expertise vis-à-vis d’EDF OA en cas de contrôle.

PS : Pour éviter ce genre de situation, nous vous conseillons de vous méfier car il y a beaucoup d’entreprises peu scrupuleuses. Faites appel à un installateur qualifié RGE, et surtout, vérifiez le devis. Nous vous donnons 7 critères pour bien choisir son installateur solaire juste ici !

 

Comment se passe la réinstallation après la réparation de l’installation solaire ?

 

➡️ Pour la réinstallation de vos panneaux photovoltaïques, nous vous conseillons de faire appel à un installateur qualifié et certifié RGE. Celui-ci effectuera un diagnostic et une visite technique.

L’étanchéité des premières installations photovoltaïques été faite soit par des bacs en PVC sous les panneaux, soit par les panneaux photovoltaïques eux-mêmes entre eux. Cela varie en fonction de votre installateur. Aujourd’hui, dans la majorité des cas, l’étanchéité est faite par des bacs en acier.

 

Attention aux réparations de l’installation solaire avec des joints

 

Dans le cadre de la réparation de l’installation solaire, certains installateurs refont l’étanchéité avec des joints, comme des joints de baignoires. Mais ce n’est pas une solution viable ! ❌

➡️ Les joints peuvent de nouveau craquer avec le soleil après quelques années et l’eau peut s’infiltrer 💦.

Cependant, en faisant les joints, l’installateur ne déplace pas les panneaux photovoltaïques : il n’engage donc pas sa décennale. C’est-à-dire que si 2 ou 3 ans après vos joints craquent, vous ne pourrez pas vous retourner contre l’installateur. La réparation de l’installation solaire sera donc à votre charge…

À noter qu’il y a quelques années, une installation photovoltaïque de 3 kWc équivalait à installer 15 panneaux solaires. En effet, à l’époque les panneaux solaires étaient moins puissants. Un panneau mesurait 200 W. (200 x 15 = 3000). Aujourd’hui, un panneau solaire mesure 375 W. Une installation de 3 kWc équivaut donc à installer 8 panneaux. (8 x 375 = 3000)

➡️ Cela signifie que si vous changez vos panneaux photovoltaïques au cours de la réparation, il est possible qu’il y ait un trou. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Effectuer un re-tuilage : attention, les tuiles ne sont pas toujours fournies par l’installateur 🏠
  • Rajouter des panneaux photovoltaïques en autoconsommation pour combler le trou. De ce fait, si vous êtes engagé en revente totale, vous avez toujours la même puissance en revente, et une petite installation en autoconsommation. ⚡

 

Monabee effectue la réparation de l’installation solaire.

Nous utilisons des bacs en acier car ils ne s’usent pas avec le temps, le soleil et les intempéries pour faire l’étanchéité. Les panneaux photovoltaïques sont ensuite posés sur les nouveaux bacs. Si les panneaux solaires en place sont compatibles avec les bacs acier et qu’ils produisent correctement nous les conservons. Sinon de nouveaux panneaux seront posés. Notre bureau d’étude se charge de l’étude de faisabilité, et un pôle dédié se charge des démarches administratives.

 

Faut-il faire une demande de raccordement ? 

 

Vous n’avez pas à faire de demande de raccordement si vous ne changez pas la puissance de votre installation.

Au contraire, si vous envisagez l’achat d’un véhicule électrique, ou estimez-vous une augmentation de vos besoins en électricité, vous pouvez faire une extension de puissance. Une demande de raccordement pour l’extension de puissance est alors nécessaire.

 

Pour terminer…

 

La réparation de l’installation solaire peut être effectué dans le cas de différentes situations :

✔️ Les travaux de rénovation de votre toit

✔️ La fin de vie de votre installation solaire

✔️ Une anomalie de votre installation solaire : infiltration, fuite, tâches

Les démarches qui suivent sont différentes selon :

  • L’âge de votre installation
  • Si vous êtes engagés auprès d’un fournisseur Obligation d’Achat

Dans tous les cas, si vous êtes confrontés à une situation imposant une réparation de votre installation solaire, nous vous conseillons de :

  • Faire agir l’assurance décennale de votre installateur si votre installation à moins de 10 ans, pour rembourser les travaux
  • Faire agir l’assurance habitation si votre installation a plus de 10 ans ou que l’assurance décennale de votre installateur n’est plus valable.

Si vous êtes engagés dans un contrat d’Obligation d’Achat, vous devez effectuer la réinstallation en suivant les consignes d’installation de votre contrat. 📃

A découvrir également