+10% d'augmentation sur votre facture d'électricité dès février. Agissez dès maintenant sur votre facture.

Nos conseils pour optimiser l’autoconsommation de ses panneaux solaires

Publié le 25 septembre 2023

Optimiser son autoconsommation

Autoconsommer c’est le fait de consommer l’électricité produite par les panneaux solaires de manière instantanée. En plus d’être écologique, cette solution vous permet de faire des économies sur vos factures d’électricité.

Aujourd’hui, nous faisons face à une augmentation des consommations électriques domestiques. Notamment dû au développement de nouvelles technologies et aux nouveaux usages. Et tend à augmenter dans les années à venir. Pour en savoir plus sur l’augmentation du prix de l’électricité, cliquez-ici.

Il est possible d’optimiser son autoconsommation solaire afin d’accentuer ses bénéfices et atteindre jusqu’à 80% d’autoconsommation. 📈

Comment optimiser son autoconsommation et ainsi gagner quelques années sur votre retour sur investissement ?

Pourquoi optimiser son autoconsommation solaire ?

Lorsqu’on parle d’optimisation de l’autoconsommation, cela signifie :

➡️ Équilibrer votre consommation en fonction de la production de vos panneaux photovoltaïques. Autrement dit, consommer au maximum l’électricité produite en temps réel par votre installation. ⌛

Optimiser son autoconsommation vous permet de rentabiliser plus rapidement votre installation photovoltaïque. En effet, vous consommez votre propre énergie en temps réel lors des pics de production. En conséquence, vous achetez moins d’électricité sur le réseau pour faire fonctionner vos équipements. Ce changement d’habitude dans votre consommation d’énergie se répercute alors positivement sur votre facture d’électricité.

➡️ Mieux consommer son énergie en autoconsommation pour acheter moins d’électricité sur le réseau

Sans optimisation et si la consommation annuelle est à peu près identique à la production photovoltaïque, votre maison autoconconsommera environ 15 à 30 % de l’énergie produite. Selon Vese, grâce à une optimisation la part d‘autoconsommation peut atteindre entre 30 à 80 %. 📈

Pour une meilleure rentabilité et une grande autonomie, vous devez synchroniser votre consommation avec votre production.

Découvrez nos astuces pour optimiser votre autoconsommation ci-dessous.

Comment dimensionner une installation photovoltaïque en autoconsommation ?

Il est primordial d'installer des panneaux solaires d'une puissance adaptée à vos besoins : ni trop ni moins. Sinon, vous risquez d'avoir une installation solaire surdimensionnée ou sous-dimensionnée. On vous explique l'importance de choisir une installation sur-mesure dans cet article.

Pour dimensionner une installation photovoltaïque en autoconsommation adaptée à vos besoin, il faut prendre en compte :

  • Votre consommation électrique annuelle : pour la connaître, il existe deux possibilités : consulter votre consommation annuelle sur vos factures d’électricité ou relever la consommation annuelle sur votre compteur Linky
  • Le niveau d'ensoleillement de votre région : plus le niveau d’ensoleillement est élevé dans votre région, plus la capacité de production d’électricité sera élevée
  • La surface de toit disponible
  • L'orientation et l'inclinaison du toit
  • Anticiper vos besoins en électricité : comme par exemple l'achat d'une voiture électrique, la construction d'une piscine ou l'acquisition d'un poêle à granule.

Lorsque vous faites appel à une entreprise pour l'installation de panneaux solaires en autoconsommation, celle-ci réalise une étude personnalisée. De plus, certaines entreprises offrent un service d'assistance administrative complet, vous déchargeant ainsi de toute responsabilité à ce niveau. Monabee en fait parti !

Suivre la production d’électricité de vos panneaux solaires

Si vous possédez déjà votre installation solaire, vous avez surement un outil de suivi de votre production : une application, un site internet, ou autre. 📱

Ce suivi vous permet de suivre en temps réel la production de vos panneaux solaires. Il s’agit d’un dispositif connecté à votre onduleur (ou à votre compteur de production) qui génère un compte rendu de votre production et de votre consommation.

Voici un exemple d’outil de suivi de production de Monabee :

Il est très intéressant de suivre quotidiennement votre production afin de détecter d’éventuels défaillances, d’analyser et anticiper vos besoins. En effet, un relevé régulier vous permet de voir tout ce qu’il se passe sur votre installation solaire.

➡️ L’objectif est de voir quand vos panneaux solaires produisent le plus et agir en conséquence : faire coïncider votre utilisation d’énergie.

☀️ Adapter ses habitudes de consommation : gérer sa consommation c’est rentabiliser son installation

Vous l’avez compris, le principe est de déclencher vos appareils énergivores lorsque que vos panneaux solaires produisent de l’énergie. Il vous suffit donc de déplacer votre consommation nocturne durant la journée, lorsque vos panneaux solaires produisent de l’électricité.

Pour optimiser son autoconsommation, l’objectif est de consommer un maximum d’énergie produite par son installation solaire :

Si l’électricité de votre maison provient à la fois d’une installation photovoltaïque et du réseau public, l’électricité produite par les panneaux est utilisée en priorité.

Par conséquent, afin d’augmenter votre taux d’autoconsommation, il faut prendre l’habitude de consommer au maximum durant les périodes d’ensoleillement : durant la journée. Cela permet de consommer l’énergie produite, et donc de ne pas ou moins acheter sur le réseau. 💸

EXEMPLE :

Martine a constaté que son ballon d’eau chaude consomme 800kWh d’électricité par personne par an. En souscrivant à une puissance de 6kVA, son ballon d’eau chaude lui coûte 139,2€/par personne hors abonnement (en se basant sur le tarif de base règlementé EDF).

En déclenchant cet appareil lors du pic de production : c’est-à-dire en utilisant l’électricité produite par ses panneaux photovoltaïques au meilleur moment de la journée (entre 12h et 15h), Martine économise donc 139,2€/an.

➡️ Quelques conseils pour réduire votre consommation électrique :

  • Mettre en route les appareils énergivores durant la journée lorsque vos panneaux produisent (par exemple : le radiateur électrique, le lave-vaisselle, le sèche-linge, la télévision, etc)
  • En hiver lorsqu’il fait froid, mettre en route le chauffage la journée (chauffer la maison au solaire) et l’éteindre le soir. Pas besoin de rallumer le chauffage le soir car la maison sera déjà chauffée. ♨️
  • Recharger vos appareils rechargeables la journée (enceinte, téléphone, etc) 🔌
  • Opter pour des appareils ayant une classe énergétique élevée : A ou B ✅

PS : À noter que le moment où il y a le plus de luminosité est entre 12h et 15h. ☀️

☀️ Piloter vos équipements énergivores durant la journée

Il reste un problème : l’énergie est majoritairement consommée tôt le matin, avant le travail et le soir. Bref, lorsque vous êtes chez vous. Tandis que les panneaux solaires atteignent le pic de production au milieu de la journée, lorsque vous êtes absent. Comment gérer ce surplus non utilisé ? Il existe une solution !

Les équipements modernes peuvent être programmés. Notamment pour vos équipements les plus énergivores comme le chauffe-eau, la pompe de piscine, ou la borne de recharge de votre véhicule électrique par exemple.

➡️ Le pilotage de vos équipements via leur programmation vous permet de réduire votre surplus de production et donc de rentabiliser plus rapidement votre installation. 💸

EXEMPLE :

Martine a une Installation de 3kWc de panneaux solaires à Calais, incliné à 30degrés et orienté plein sud. Elle produit environ 3300 kWh par an. Richard, quant à lui, a une installation de 3kWc de panneaux à Marseille incliné à 30 degrés et orienté plein sud. Il produit environ 4800 kWh par an.

On estime le taux d’autoconsommation naturelle (sans pilotage) à 30% et un prix moyen du kWh facturé par les fournisseurs à 0,174 € / kWh (basé sur les tarifs règlementés d’EDF).

Grâce à ses 30% d’autoconsommation, Martine économise environ 170€ sur sa facture d’électricité annuelle ; tandis que Richard en économise environ 246€ à Marseille.

Avec la mise en place d’un dispositif de pilotage, on estime que le taux d’autoconsommation s’élève raisonnablement en moyenne à 70%. Pour Martine, le dispositif de pilotage lui permet d’économiser 400€ sur sa facture d’électricité, soit environ 230€ de plus que sans le pilotage de ses équipements. Du côté de Richard, celui-ci économise environ 585€ par an sur sa facture d’électricité, soit 339€ de plus grâce au dispositif de pilotage.

En plus d’optimiser l’autoconsommation de vos panneaux solaires, le pilotage vous soulage de tâches quotidiennes répétitives. Pour Martine et Richard, c’est un gain de temps et une pause lecture plus longue ! ⏰

Optimiseur solaire pour son chauffe-eau ou comment alimenter son chauffe-eau grâce à des panneaux solaires en autoconsommation : on vous explique tout dans cet article : Alimenter mon chauffe-eau grâce à mon surplus photovoltaïque

➡️ C’est quoi un appareil énergivore ?

Ce sont les appareils qui consomment le plus d’électricité. Parmi eux on retrouve :

  • Le radiateur électrique : en moyenne 1000kWh de consommation moyenne annuelle
  • Le chauffe-eau électrique : environ 1000 à 2000 kWh/an
  • Les plaques de cuisson électrique : entre 500 à 1000 kWh/ans
  • Le sèche-linge : autour de 350 kWh/an
  • Le lave-vaisselle : en moyenne 250kWh/an

Le petit +, pour économiser de l’énergie, pensez à débranchez vos appareils en veille, ou utiliser des multiprises avec interrupteurs. Ils consomment énormément :

  • Imprimante = 10W
  • Scanner = 10W
  • Radio-réveil = 10 W

Comment calculer la rentabilité de ses panneaux solaires en autoconsommation ?

Calculer la rentabilité de vos panneaux solaires en autoconsommation peut sembler complexe, mais c'est une étape cruciale pour prendre une décision éclairée. En prenant en compte votre consommation actuelle, la capacité de votre système solaire, les coûts et les avantages financiers, vous serez en mesure de déterminer si l'investissement en panneaux solaires est judicieux pour vous.

Quels sont les critères à prendre en compte pour calculer le rentabilité de ses panneaux solaires ?

  • La puissance de l’installation
  • Connaitre/Calculer sa production solaire
  • Le taux d’autoconsommation
  • La prime à l’autoconsommation
  • Les revenus de la vente de surplus
  • Les économies réalisées et la vente de surplus

Dans notre livre blanc, nous vous expliquons en détail étapes par étapes comment calculer facilement la rentabilité de votre installation solaire en autoconsommation : Calculer la rentabilité de ses panneaux photovoltaïques

Quand les panneaux solaires en autoconsommation deviennent-ils rentables ?

Le temps de retour sur investissement est un concept essentiel pour évaluer la viabilité financière de votre installation solaire en autoconsommation. Il représente la période nécessaire pour récupérer votre investissement initial grâce aux économies réalisées sur votre facture d'électricité. En d'autres termes, il s'agit du moment où les avantages financiers de votre système solaire dépassent le coût initial de l'installation.

Pour déterminer quand vos panneaux solaires en autoconsommation deviendront rentables, il est essentiel de prendre en compte plusieurs facteurs :

1. Les économies réalisées sur la facture d'électricité

2. Le bénéfice de la vente de surplus (si vous êtes en autoconsommation avec vente de surplus)

3. Le montant de la prime à l'autoconsommation ou autres aides dont vous avez bénéficiez (si c'est le cas)

Vos panneaux solaires en autoconsommation seront rentables lorsque la somme des économies réalisées, du bénéfice de la vente de surplus et des aides sera supérieur ou égal aux coût de l'investissement initial.

Optimiser son autoconsommation est essentiel pour voir croître :

  • ses économies
  • sa rentabilité
  • son indépendance vis à vis du réseau

L'autoconsommation solaire n'est pas inné, il faut changer ses habitudes de consommation.

A découvrir également