NOUVEAU Pack Securee’z – On sécurise votre énergie (garanties uniques, surveillance proactive, bilan personnalisé)

Remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur air eau : 6 bonnes raisons

Publié le 02 décembre 2022

remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur

Vous êtes équipé d’une chaudière au fioul pour votre habitat. Vous constatez que celle-ci est en fin de vie et consomme de plus en plus ? Depuis le 1er juillet 2022, les nouvelles installations ou les remplacements de chaudières au fioul sont interdites. Pourquoi ne pas remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur ?

En effet, nous vous conseillons de remplacer votre système et de vous équiper d’un mode de chauffage plus récent, économique et écologique.

 

➡️ Pompe à chaleur air-eau : une bonne alternative au fioul

➡️ Quels sont les avantages de passer d’un chauffage au fioul à la pompe à chaleur air-eau

 

Faire des économies : financières et énergétiques

Selon Nouvel R Energie, 12% des ménages se chauffent au fioul et dépensent 2 108 euros en 2020. En France, un foyer dépense environ 1 684 euros pour le chauffage chaque année.

Économiser environ 460 € par an ce n’est pas négociable !

Dans un premier temps, le fioul étant un dérivé du pétrole, son prix est directement indexé dessus. Cela signifie que si le prix du pétrole augmente, celui du fioul aussi. Les chaudières au fioul sont assez gourmandes et coûteuses d’utilisation.

➡️ Dans un second temps, la pompe à chaleur air-eau engendre une économie d’énergie d’environ 50% par rapport à une chaudière au fioul. En effet, le principe d’une pompe à chaleur est de produire plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Cela permet de réduire l’impact du prix de l’énergie sur la facture. C’est le principe du COP : Coefficient de performance.

Cet indicateur permet d’analyser le rendement et la performance d’une pompe à chaleur air-eau. Il représente le rapport entre la quantité d’énergie produite et la quantité d’énergie utilisée.

Par exemple, si pour 1 kWh d’énergie électrique consommé votre pompe à chaleur air-eau restitue 3 kWh d’énergie thermique, celle-ci a un COP de 3. Le COP est généralement donné par les constructeurs entre 7°C et 35°C. Il descend en général à 2 à une T° de -15°.

➡️ Les pompes à chaleur air-eau peuvent donc paraître onéreuses à l’acquisition, mais l’investissement est rapidement amorti grâce aux économies mensuelles réalisées. Dans le contexte énergétique actuelle, avec les prix de l’électricité qui ne font pas arrêter de croitre, ce ne sera pas toujours vrai. Alors ne trainez pas pour remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur !

Privilégier un système de chauffage moins polluant

Respectueuse de l’environnement dans son fonctionnement, la pompe à chaleur n’a besoin que d’air et d’électricité pour fonctionner. De ce fait, contrairement à la chaudière au fioul, elle présente une quasi-neutralité en termes de rejets de gaz à effet de serre.

Selon la source Europe-Énergie, la pompe à chaleur air-eau affiche un bilan carbone de 49g de CO2/kWh. Ce sont 90 % d’émissions de CO2 de moins qu’une chaudière au fioul (227g de CO2/kWh). Mais aussi 70 % d’émissions de CO2 de moins qu’une chaudière à gaz (324g de CO2/kWh).

Système de chauffageBilan carbone
Pompe à chaleur air-eau49g de CO2/kWh
Chaudière au fioul227g de CO2/kWh
Chaudière au gaz324g de CO2/kWh

Le chauffage au fioul sera interdit en 2030

Comme expliqué précédemment, le fioul est considéré comme le combustible le plus polluant et l’un des plus coûteux à acheter.

Aujourd’hui, on estime à 4 millions de foyers chauffés au fioul. L’État souhaite que ces ménages amorcent la transition énergétique en remplaçant leurs équipements.

Depuis le 1er juillet 2022, il est interdit d’installer de nouvelles chaudières au fioul. Mais également de remplacer une chaudière à fioul existante par un chauffage de même type. On peut comparer cette mesure à une obligation de changement.

En 2030, le Gouvernement a fixé l’objectif d’en interdire la commercialisation et que l’ensemble des Français disposant d’une chaudière au fioul amorce sa transition énergétique. Concrètement, la majorité des dernières chaudières au fioul ont été installés avant 2020. Cela signifie qu’elles seront obsolètes avant 2030. Les ménages équipés d’un chauffage au fioul se verront donc obliger de changer de système pour se chauffer, suite à la mesure du 1er juillet 2022.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre article dédié.

Augmenter l’étiquette énergétique (DPE) de votre logement grâce à une pompe à chaleur moins énergivore

Pour rappel, l’étiquette énergétique, aussi appelée DPE, est un document qui estime et renseigne la performance énergétique d’un logement. Il se mesure à partir de la consommation énergétique et le taux d’émissions de gaz à effet de serre (CO2) des équipements installés.

La pompe à chaleur permet à un logement d’être beaucoup moins énergivore. En résulte une amélioration conséquente du DPE, ainsi que la facture d’énergie.

Le choix de vos équipements impacte donc directement l’étiquette énergétique de votre maison.

Le DPE se mesure en fonction de plusieurs grades allant de « A » à « G » : du plus économique au plus énergivore.

Avec une pompe à chaleur, le label obtenu est généralement compris un entre A+ et A++. Pour comparaison, avec une chaudière au fioul, le label est classé entre A et B.

Type de chauffageClasse énergétique
PAC eau/airA+ ou A++
Chaudière à fioulA ou B
Chaudière à boisC
Chaudières à granulésA
Chaudière au gaz condensationA

Attention : le DPE est amélioré par l’installation d’une pompe à chaleur. Cependant, il existe des priorités sur la rénovation énergétique d’une habitation. L’isolation par exemple est vitale. En effet, si vous installez une nouvelle pompe à chaleur mais que votre logement est mal isolé il faudra quand même le chauffer de manière importante. Il est donc important de prioriser les travaux de rénovation énergétique.

Bénéficier de 2 500 € à 4 000 € d’aides pour le remplacement de votre chaudière au fioul

L’État vous accompagne financièrement dans le remplacement de votre chaudière au fioul. Si vous faites appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et selon votre plafond de revenus, vous pouvez être éligible à différentes aides :

MaPrimeRénov’:

Où trouver votre Revenu Fiscal de Référence ?

Par exemple, si j’habite en Ile-de-France, mon RFR est de 31 319€ et que nous sommes 2 dans notre foyer, je peux bénéficier de l’aide Ma Prime Renov’ Jaune

  • La TVA réduite à 5,5 %
  • L’éco-prêt à taux 0
  • Les aides des collectivités locales : Allez consulter le site de votre région ou de votre communauté de communes pour connaitre les aides disponibles chez vous
  • La prime Coup de pouce chauffage
  • Les subventions de l’Anah

Pour l’installation des pompes à chaleur, l’aide s’élève à 2 500 € minimum. Elle peut atteindre 4 000 € en fonction de vos ressources financières. Ces chiffres sont valables actuellement.

Les frais d'entretien d'une chaudière

Depuis 2009, la révision de la chaudière au fioul par un plombier agréé est obligatoire. Cet entretien est indispensable pour conserver l’assurance de votre équipement.

La pompe à chaleur air-eau doit quant à elle être révisée tous les deux ans par un professionnel certifié RGE. Il profite également de ce moment pour assurer son bon dimensionnement par rapport à vos besoins Énergétique (chauffage).

A découvrir également