Le photovoltaïque : 2 minutes pour comprendre

Le photovoltaïque : 2 minutes pour comprendre

Depuis quelques années, on entend beaucoup parler du photovoltaïque en tant qu’énergie verte et durable. Chez Monabee, nous sommes convaincus que cette énergie révolutionnera les habitudes de consommation. Avant de rentrer dans le détail, notre abeille vous explique le principe du photovoltaïque, car on en connait un rayon !

Petite histoire du photovoltaïque

L’effet photovoltaïque est français, comme nous ! Il a été découvert au 19ème siècle par le physicien Henri Becquerel et la première cellule solaire est née dans les années 1950. A partir des années 70, les panneaux solaires se démocratisent et les premières installations domestiques se développent. Depuis, le coût des matériaux a bien diminué et leur rendement ne cesse de s’améliorer. Aujourd’hui, la filière du recyclage s’organise, la première usine de recyclage ouvre en France et les matériaux peuvent être recyclés jusqu’à 96%.

L’énergie d’origine solaire, comment ça fonctionne  ?

Le photovoltaïque est le principe physique qui permet de transformer la lumière en énergie utilisable par nos réseaux électriques, nos maisons, nos équipements de tous les jours.

Contrairement aux idées reçues, c’est la luminosité et non la chaleur du soleil qui est transformée en électricité. On ne produit donc pas plus d’électricité lorsqu’il fait plus chaud ! La température idéale pour un rendement optimum est d’environ 25°C, vous pouvez donc produire que vous soyez dans le Nord, en Bretagne ou dans le Sud !

Actuellement, le matériau semi-conducteur le plus utilisé est le silicium, sous forme de plaquettes, offrant le meilleur rendement de conversion de l’énergie solaire en électricité.

Une installation photovoltaïque se compose de :

  • Panneaux solaires, un champ photovoltaïque de plusieurs modules montés en série, eux-mêmes composés de petites cellules (polycristallines ou monocristallines, pour les structures les plus courantes).
  • L’onduleur, l’équipement électronique qui transforme le courant continu généré par les panneaux solaires en courant alternatif, en électricité utilisable. Parfois, il y a plusieurs onduleurs (dits micro-onduleurs) : un pour chaque module photovoltaïque.
  • Les câbles, connectiques, protections et autres éléments permettant la distribution du courant.
  • Le compteur de production qui comptabilise l’énergie produite et redistribue l’électricité générée sur le réseau. Pour toutes les installations supérieures à 3kWc, un compteur Linky est obligatoire.
  • Une interface de suivi et de pilotage en ligne : non obligatoire mais très conseillée, croyez-en notre expérience ! Brancher un petit boîtier (chez nous, la BeeNet) et vous connecter sur une application ou un espace web vous permet tout de suite de voir et d’être alerté. Sauf si vous faites un relevé manuel quotidien, il n’y a pas mieux pour  savoir que tout va bien !

 

Bien choisir son installation photovoltaïque

 

Une installation raccordée ou isolée ?

Vous avez deux possibilités :

  • Une installation raccordée au réseau pour réinjecter et vendre sur le réseau public d’électricité tout ou partie de votre production solaire ;
  • Une installation isolée : généralement pour des habitations éloignées du réseau (ex. : chalet en montagne) car le raccordement peut être coûteux et compliqué. Vous consommez alors uniquement l’électricité produite pendant les heures de production et celle que vous stockez si vous disposez de batteries.

En France, la plupart des installations photovoltaïques domestiques sont raccordées au réseau, pour que l’énergie solaire produite soit utilisée et redistribuée. C’est ce qu’on appelle la vente du surplus.

 

Quelle puissance, quelle surface ?

Il faut d’abord étudier vos besoins car il existe différentes puissances d’installation (3 kWc, 6kWc, 9kWc…) qui déterminent la quantité d’électricité produite. Une étude préalable permet de comprendre les contraintes de votre bâtiment, de son environnement, etc. En bref, la puissance de votre installation photovoltaïque ne doit pas dépendre que de la surface disponible : de nombreux paramètres sont à prendre en compte car le point essentiel à retenir est que votre projet de produire vous-même votre électricité doit être adapté à votre besoin et à vos motivations.

 

Quelles aides financières ?

Date

30 août 2018