BFM Business, Radio France, Le Progrès, Le Figaro TV, Les Echos parlent de Monabee !

Panneaux solaires entreprise, quel choix faire entre vente totale ou revente du surplus d’électricité photovoltaïque ?

vente totale ou autoconsommation avec vente de surplus installation solaire entreprise

Lorsqu'une entreprise décide d’installer des panneaux solaires photovoltaïques, elle se retrouve confrontée à un choix crucial : le choix de l’utilisation de son énergie solaire produite.

Il existe 3 façons de gérer sa production solaire :

  • L’autoconsommation totale
  • L’autoconsommation partielle
  • La vente totale de l'énergie produite

 

Sommaire :

  • Qu’est-ce que ça implique ?
  • Quelles sont les différences entre ses façons de gérer l’électricité solaire ?
  • Comment faire son choix ?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients de chacun ?

On vous en parle dans cet article.

Qu’est-ce que la vente totale de sa production photovoltaïque ?

 

La vente totale de sa production photovoltaïque c’est le fait de vendre l’entièreté de l’énergie produite par les panneaux solaires. L’énergie produite n’est pas consommée par l’entreprise, mais directement vendue sur le réseau électrique.

 

Ce processus, appelé "vente totale", permet à l'entreprise de monétiser l'énergie solaire produite en la revendant à un tarif fixe durant 20 ans à une Entreprise Locale de Distribution ou EDF OA (Obligation d’Achat).

Cela offre un potentiel de revenus additionnels, tout en contribuant à la transition vers une énergie plus propre.

 

Les tarifs d’achat de l’électricité changent tous les trimestres. La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) les met en ligne. Vous pouvez les retrouver à jour sur notre page dédié.

 

Exemple :

Prenons l'exemple d'une entreprise produisant 42 000kWh/an pour une installation photovoltaïque de 36kWc (dans la région de Lyon).

Au tarif de vente totale actuel (du 01 novembre 2023 au 31 janvier 2024 = 12,02c€/kWh), celle-ci bénéficiera de 5040 €/an (42 000 kWh x 0,1202€/kWh) de vente.

Qu’est-ce que l’autoconsommation avec vente du surplus ?

L’autoconsommation avec vente de surplus implique deux utilisations de l’énergie produite :  

  1. Une partie de l'électricité produite est utilisée directement pour alimenter les besoins de l’entreprise. On parle d’autoconsommation solaire. Par exemple pour alimenter les lumières, les ordinateurs, les imprimantes, etc.
  2. Si la production dépasse la consommation, le surplus peut être vendu sur le réseau électrique à un tarif fixe durant 20 ans. Ce contrat de revente s’établit avec EDF OA (Obligation d’Achat) ou une Entreprise Locale de Distribution (ELD).

 

Cette démarche permet à l'entreprise de prendre la main sur ses couts énergétiques, réduisant sa dépendance vis-à-vis du réseau traditionnel.

Mais également en valorisant l’énergie produite non consommée en bénéficiant d’un revenu complémentaire.

 

Exemple :

Prenons l'exemple d'une entreprise produisant 42 000kWh/an pour une installation photovoltaïque de 36kWc (dans la région de Lyon)

Elle consomme 50% de cette production, soit 21 000 kWh.

Avec un tarif de l’électricité actuel de 0,25€/kWh, cela revient donc à 5 250 € (21 000 kWh x 0,25€/kWh) économisés par an sur la facture d’électricité.

Et vend donc 50% de cette production, soit 21 000 kWh.

Au tarif de vente totale actuel (du 01 novembre 2023 au 31 janvier 2024 = 7,80c€/kWh), celle-ci bénéficiera de 1 638 €/an (21 000 kWh x 0,078€/kWh) de vente de surplus.

Installation solaire en vente totale: avantages et inconvénients pour une entreprise

 

Avantages de la vente totale de la photovoltaïque pour les entreprises

 

  • Complément de revenus grâce à la vente de surplus
  • S’engager en faveur de la transition énergétique en produisant une électricité verte et en l’injectant sur le réseau électrique
  • Bénéficier d’un revenu annuel, qui peut atteindre un montant intéressant
  • Prix fixe durant 20 ans (en fonction du contrat)
  • Bénéficiez de subvention pour l’installation de panneaux solaires pour votre entreprise (la prime à l’autoconsommation)

 

Inconvénients de la vente totale de la production photovoltaïque pour les entreprises

 

  • Dépendant vis-à-vis du réseau électrique : vous restez impacté par la hausse des prix de l’électricité
  • Pas d’économies sur la facture d’électricité
  • L’installation doit obligatoirement être réalisée par un installateur qualifié RGE pour pouvoir vendre la totalité de la production :
  • Faibles coûts de rachat de l’électricité en ce moment (de plus en plus bas chaque année)

Avantages de la vente du surplus photovoltaïque pour les entreprises

 

  • Réduire sa dépendance face au réseau électrique, et donc être moins impacté par la hausse des prix de l’énergie
  • Complément de revenu grâce à la vente de surplus
  • Améliorer son image de marque et peut constituer un argument en faveur du marketing et du recrutement
  • Respecter ses engagements RSE
  • S’engager en faveur de la transition énergétique en alimentant une partie de ses consommations à l’énergie verte et en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre
  • Bénéficiez d’aides de l’état

 

Inconvénients de la vente du surplus photovoltaïque pour les entreprises

 

  • Faire appel à un installateur qualifié RGE pour pouvoir vendre le surplus et bénéficier des aides
  • Nous conseillons fortement de faire une étude sur-mesure pour avoir une installation adaptée à votre consommation d’énergie et donc rentable.

chat Guide à 0€ - Installer des panneaux solaires pour son entreprise.

Pour vous aider à faire le premier pas vers cette transition énergétique, Monabee vous a concocté un guide complet sur l'installation de panneaux solaires pour les entreprises : de A à Z.

Autoconsommation ou revente du surplus de sa production d’électricité : qu’est ce qui est le plus rentable pour une entreprise ?

 

Tarif vente surplus photovoltaïque en autoconsommation

 

Installation en vente totale de 36 kWc à 100 kWc = augmentation de 26,9% depuis le dernier trimestre de 2021

Demande de raccordement complète entre le 09/10/21 et le 31/01/22 Demande de raccordement complète entre le 01/02/22 et le 30/04/22 Demande de raccordement complète entre le 01/05/22 et le 31/07/22 (Cas A) Demande de raccordement complète entre le 01/05/22 et le 31/07/22 (Cas B) Demande de raccordement complète entre le 01/08/22 et le 31/10/22 Demande de raccordement complète entre le 01/11/22 et le 31/01/23 Demande de raccordement complète entre le 01/02/23 et le 30/04/23 Demande de raccordement complète entre le 01/05/23 et le 31/07/23 Demande de raccordement complète entre le 01/08/23 et le 31/10/23 Demande de raccordement complète entre le 01/11/23 et le 31/01/24
9,47 9,47 9,69 10,33 10,70 11,87 12,43 12,68 12,53 12,02

Installation en vente de surplus de 9kWc à 100 kWc = augmenté de 30% depuis le dernier trimestre de 2021

Demande de raccordement complète entre le 09/10/21 et le 31/01/22 Demande de raccordement complète entre le 01/02/22 et le 30/04/22 Demande de raccordement complète entre le 01/05/22 et le 31/07/22 (Cas A) Demande de raccordement complète entre le 01/05/22 et le 31/07/22 (Cas B) Demande de raccordement complète entre le 01/08/22 et le 31/10/22 Demande de raccordement complète entre le 01/11/22 et le 31/01/23 Demande de raccordement complète entre le 01/02/23 et le 30/04/23 Demande de raccordement complète entre le 01/05/23 et le 31/07/23 Demande de raccordement complète entre le 01/08/23 et le 31/10/23 Demande de raccordement complète entre le 01/11/23 et le 31/01/24
6,00 6,00 6,00 6,00 6,00 7,52 7,88 8,03 8,03 7,80

Pour les installations comprises entre 100 et 500 kWc, le tarif de la vente totale et de la vente de surplus est le même. Actuellement, le tarif est de 12,03 c€/kWh.

Demande de raccordement complète entre le 09/10/21 et le 31/01/22 Demande de raccordement complète entre le 01/02/22 et le 30/04/22 Demande de raccordement complète entre le 01/05/22 et le 31/07/22 (Cas A) Demande de raccordement complète entre le 01/05/22 et le 31/07/22 (Cas B) Demande de raccordement complète entre le 01/08/22 et le 31/10/22 Demande de raccordement complète entre le 01/11/22 et le 31/01/23 Demande de raccordement complète entre le 01/02/23 et le 30/04/23 Demande de raccordement complète entre le 01/05/23 et le 31/07/23 Demande de raccordement complète entre le 01/08/23 et le 31/10/23 Demande de raccordement complète entre le 01/11/23 et le 31/01/24
9,80 9,80 10,03 10,68 11,07 12,28 12,87 13,12 12,77 12,08

Exemple : 

Une installation de 36 kWc à Lyon produit à l’année environ 43 200 kWh

  • Avec la vente totale, on va avoir : 43200 * 0,1382 € = 5 970,24 €
  • Avec la vente de surplus et 30% d’autoconsommation : 30% x 43 200 kWh x 0,25€+ 70% x 43 200 x 0,078 €= 5 598 €

Donc si l’autoconsommation est de 30%, il est plus intéressant de faire de la vente totale.

  • Avec la vente de surplus et 50% d’autoconsommation : 50% x 43 200 kWh x 0,25 € + 50% x 43 200 kWh x 0,078 € = 7 119,36 €

Donc avec 50% d’autoconsommation, l’autoconsommation est plus intéressante

Aujourd’hui, le coût de l’électricité acheté sur le réseau électrique est supérieur au tarif de vente total. Ce qui signifie, qu’en vente totale, la production d’électricité vendue ne vous permettra jamais de rembourser la globalité de l’électricité achetée sur le réseau électrique.

 

En parallèle, si on prend la même proportion d’énergie économisée en autoconsommation avec vente de surplus et vendue en totalité sur le réseau, les économies sont à chaque fois supérieures vu que le prix de l’électricité est supérieur.

 

On vous explique :

  • 100 kWh en vente totale (du 01 novembre 2023 au 31 janvier 2024 = 12,02c€/kWh) revient à 12,02€
  • 100 kWh en autoconsommation, revient a économisé 25€ d’achat sur le réseau électrique

Il y a donc 12,98€ de différence (soit plus du double) de revenus.

Évolution du prix de l’électricité pour les entreprises ces dernières années

 

L'évolution du prix de l'électricité pour les entreprises a été marquée par des fluctuations significatives au cours des dernières années.

 

  • En 2019, les entreprises ont dû faire face à une augmentation de 6,8 % du prix de l'électricité, suivie d'une hausse de 5,3 %.
  • En 2O22, le prix de l’électricité augmente en moyenne de 27,1% pour les entreprises.
  • Alors que l’INSEE prévoyait une hausse de 84% en 2023, cette hausse s’est vue réduite pour certains grâce au bouclier tarifaire.
  • À l’heure actuelle, en 2024, le prix du MWh est compris entre 80 € à 90 €, soit deux fois plus élevé qu’avant la pandémie de Covid-19.

 

Si la vente de surplus semble déjà être la plus rentable dans la majorité des cas, l’écart devrait continuer à se creuser.

En effet, au vu de la hausse régulière du prix de l’électricité, la revente du surplus permettra toujours plus d’économie alors que les tarifs de rachats sont fixes pour 20 ans.

 

Les coûts d’une installation solaire en autoconsommation

 

Les coûts d'une installation solaire en autoconsommation sont influencés par divers facteurs, déterminant ainsi le prix final de l'ensemble du système.

 

Selon Opera Energies, le coût moyen d'une installation photovoltaïque de 100 kWc varie entre 60 000 € HT et 180 000 € HT.

Ce montant dépend du choix de la structure. Par exemple, s’il s’agit d’une ombrière solaire ou un carport solaire.

Comme expliqué, le cout d’une installation solaire pour une entreprise dépend de nombreux facteurs comme :

  • La marque, que ce soit pour les panneaux photovoltaïques, les onduleurs ou le système de fixation.
  • La présence d'un système de gestion de l'énergie
  • Les services fournis par l'installateur, tels que garanties, accompagnement, visites techniques, contribuent à la valeur globale de l'installation.

 

De bonnes habitudes de consommation pour maximiser la rentabilité de son installation solaire

 

Pour maximiser la rentabilité de votre installation solaire en entreprise, adopter de bonnes habitudes de consommation est essentiel.

La meilleure pratique pour maximiser la rentabilité de son installation solaire est de synchroniser production et consommation.

En d'autres termes, utiliser l'électricité lorsque vos panneaux photovoltaïques sont au pic de leur production. Cela permet d'optimiser l'autoconsommation.

Un moyen efficace de réaliser cette synchronisation est de suivre de près votre production électrique. Grâce à des outils de monitoring, vous pourrez ajuster vos habitudes en fonction des fluctuations de production.

 

Autre exemple : déclenchez vos machines et outils énergivores, charger les véhicules électriques de vos salariés, ou encore mettre en route la machine à laver de la cuisine lors de moments de production solaire.

 

Comment rentabiliser plus rapidement son installation solaire ?

 

Vente de surplus ou vente totale qu’est ce qui est le plus rentable ? Cela dépend également de la typologie de consommation

 

La décision entre autoconsommation et revente totale de l'électricité dépend en grande partie de la typologie de consommation de votre entreprise.

C’est quoi la typologie de consommation ? C’est la façon dont est consommée l’électricité.

Par exemple : une boulangerie aura davantage de consommation de 3h à 10h avec ses machines. Sa typologie de consommation est donc différente qu’un bureau qui consomme de l’électricité durant la journée à partir de 9h environ.

 

La majorité de vos consommations électriques se fait en journée ?

Alors vos besoins électriques correspondent principalement aux heures ensoleillées, et donc à la production d’électricité solaire.

L’autoconsommation avec vente de surplus est intéressante puisqu’elle vous permet d’alimenter votre entreprise en partie une électricité verte et locale.

C’est le cas par exemple d’un bureau, d’un magasin ouvert au public, etc.

 

Au contraire, la majorité de vos consommations électriques se font lorsqu’il n’y a pas de soleil ?

Alors la vente totale est plus intéressante.

En effet, la majeure partie de l’énergie solaire produite aurait été vendue de toute façon.

 

La rentabilité ne se mesure pas uniquement à un haut taux d'autonomie.

Divers facteurs, tels que la taille de l'installation, le coût initial, et les tarifs d'achat d'électricité, influent sur le retour sur investissement. Par exemple, une entreprise ayant une installation de panneaux solaires adaptée à son profil de consommation peut augmenter sa rentabilité.

Quelles sont les conditions pour une entreprise pour vendre le surplus de sa production photovoltaïque ?

 

Plusieurs conditions sont nécessaires pour qu’une entreprise puisse vendre le surplus de sa production photovoltaïques.

 

  1. Tout d'abord, l'entreprise doit s'assurer d'être installée par un installateur qualifié RGE, garantissant ainsi une installation conforme aux normes environnementales et énergétiques.
  2. Il est impératif que l'entreprise soit raccordée au réseau électrique pour faciliter la vente de l'électricité excédentaire.
  3. L’entreprise doit conclure un contrat avec une Entreprise Locale de Distribution ou EDF OA. Ces contrats sont régis par l'article L314 du Code de l’Énergie et les arrêtés tarifaires, détaillant les conditions tarifaires et techniques.

Quelles démarches une entreprise doit-elle faire pour l’installation de panneaux photovoltaïques en autoconsommation ?

 

Votre installation photovoltaïque est supérieure à 36 kWc

 

  1. La déclaration préalable de travaux en mairie (DP)

 

La déclaration préalable de travaux en mairie est obligatoire.

Dans le cadre d’une pose au sol ou d’une ombrière, un permis de construire peut-être nécessaire selon les dossiers.

 

  1. La demande de raccordement

 

Vous avez la possibilité de faire une PRAC (proposition de raccord anticipée). L'intérêt est d’éviter d'engager des coûts de développement sur des projets dont le raccordement est complexe.

Ce faisant, vous obtenez une Proposition de Raccordement Avant Complétude (PRAC), qui est ferme si le dossier de raccordement est complété dans les 3 mois suivant l'émission de la PRAC.

Cette procédure est payante et n’est pas forcément nécessaire selon les projets.

Si la procédure de raccordement est abandonnée ou que la PRAC n'est pas validée en moins de 3 mois, la somme est perdue par le producteur, dans le cas contraire, les arrhes constituent une avance aux frais de raccordement.

 

  1. Le Consuel

Pour valider un Consuel grosse puissance, sur un bâtiment tertiaire, il est nécessaire de faire intervenir un bureau de contrôle.

 

Votre installation photovoltaïque est supérieure à 100 kWc

 

  1. Le guichet ouvert

 

Le guichet ouvert permet aux installations supérieures à 100 kWc et inférieures à 500 kWc de pouvoir signer des contrats d’achats avec EDF OA.

Les nouveautés :

Un nouveau bilan carbone : ce bilan doit être inférieur à 550kg eq CO2/kWc et repose principalement sur la fabrication des panneaux photovoltaïques.

Un nouveau plafonnement du tarif : l’énergie produite est plafonnée à 1600 kWh/kWc pour les installations de 100 kWc, toute production au-delà adoptera un tarif à 0,05 €/kWh

Energie plafonnée à 1100 kWh/kWc pour les installations supérieures à 500 KWc, la production passe ensuite à 0,04 €/kWh.

 

Les installations qui sont exclues de ce guichet sont :

  • Les installations raccordées au réseau électrique dont la puissance excède 500 kWc
  • Les installations raccordées au réseau électrique dont la puissance est comprise entre 100 et 500 kWc et qui ne sont pas en capacité de présenter un bilan carbone inférieur à 550kg eq CO2/kWc.

  1. La demande de raccordement

 

Tout raccordement supérieur à 100 kWc doit être réalisé sur le portail grands producteurs d’Enedis.

 

  1. Le Consuel

Pour valider un Consuel grosse puissance, sur un bâtiment tertiaire, il est nécessaire de faire intervenir un bureau de contrôle.

 

Conclusion

 

En conclusion, le choix entre l'autoconsommation et la revente totale ou partielle du surplus d'électricité dans le cadre d'une entreprise équipée de panneaux solaires photovoltaïques est complexe et dépend de plusieurs facteurs.

Le choix entre vente totale ou autoconsommation avec vente de surplus pour une entreprise doit être pris après une étude approfondie tenant compte de la production des panneaux solaires et du profil de consommation de l'entreprise.

L'énergie solaire offre un potentiel significatif, mais la clé réside dans une approche personnalisée pour maximiser les bénéfices et la rentabilité.

 

Je prends un rendez-vous avec un Conseiller personnalisé dédié pour échanger sur mon projet

 

A découvrir également