Avez-vous déjà essayé de comprendre votre facture d’électricité en détail ? Un vrai casse-tête ! Nous allons vous aider à décrypter une facture d’électricité classique, vous devriez ensuite y voir plus clair. De quoi se compose votre facture d’électricité ? Saviez-vous que votre facture contribue à entretenir les lignes électriques du réseau français ?

Comprendre une facture d’électricité EDF

Une facture d’électricité classique se divise en plusieurs parties. Concrètement, chaque mois vous payez :

  • Votre consommation d’électricité ;
  • Un abonnement mensuel pour votre fournisseur ;
  • Des taxes et contributions diverses et variées pour les services publics.

Prenons l’exemple d’une facture d’électricité EDF (valable pour environ les 3/4 des français !), vous y trouverez :

comprendre facture électricité

Le résumé de vos informations (1)

Ici se trouvent les informations personnelles liées à votre abonnement et à votre compte. Le PDL est une information importante, puisque ce numéro correspond au matricule de votre compteur. C’est comme le numéro d’immatriculation d’un véhicule, mais pour un bâtiment ! En le renseignant sur le site d’Enedis, vous accédez aux informations du compteur, comme sa localisation par exemple. Bien plus précis que l’adresse de votre logement, il est particulièrement important dans le cadre d’un logement collectif. Si vous déménagez et que vous changez de fournisseur d’électricité ou de gaz, vous serez bien content de l’avoir !

Le montant global de votre facture d’électricité (2)

Ce tableau permet de visualiser simplement le montant total de votre facture. En général, une facture est mensuelle : vous recevez la facture du mois précédent en début du mois.

La plupart du temps, vous payez la même somme tous les mois : c’est un forfait déterminé selon vos habitudes.

Le chiffre peut être positif, dans ce cas-là vous serez remboursé, mais aussi négatif ce qui signifie que vous avez trop consommé par rapport à votre forfait. Dans ce cas-là, vous avez versé plus que nécessaire à votre fournisseur, ici EDF : vous serez donc prélevé.

taxes facture d'électricité

 

Etudions ensuite le détail de votre facture. Cela peut paraitre effrayant, mais pas de panique, ce n’est pas si compliqué.

Le montant de votre abonnement (3)

Cette partie est fixe et récurrente. Que vous consommiez 5000 ou 100 kWh, le montant lié à votre abonnement reste le même. Par contre, tous les abonnements n’ont pas le même prix et les mêmes spécificités. Par exemple, il est possible de disposer d’une option Heures Pleines et Heures Creuses (HP/HC). La puissance est également un facteur pouvant influencer le choix de votre abonnement et donc son prix. Le courant monophasé convient à un habitat ayant une consommation moyenne alors que le triphasé sera adapté pour les consommations plus élevées, disposant de plusieurs appareils électriques gourmands en énergie. Vous l’aurez compris, le premier est moins cher que le deuxième.

Votre consommation (4)

Ici, c’est plutôt simple puisque vous visualisez le nombre de kWh consommés dans la période relevée. (Au fait, un kWh, c’est quoi ?) Ce nombre est multiplié par le prix du kWh, défini dans votre contrat, ce qui vous donne le montant de votre consommation. Si vous consommez plus que ce qui a été estimé, il vous restera une somme à payer, tandis ce que si vous êtes en dessous du seuil d’estimation, vous serez remboursé.

Les taxes et les contributions (5)

Une partie de votre facture sera dédiée aux taxes. Certaines taxes sont calculées en fonction de votre consommation :

  • La TCFE est la Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité : c’est une taxe fixée par les communes et départements. Elle plafonne à 0,0098 €/kWh pour les installations de moins de 36 kVA. La taxe profite aux conseils municipaux et départementaux.
  • La CSPE est la Contribution au Service Public d’Electricité. Perçue par l’Etat, elle sert à soutenir les énergies renouvelables, les personnes en situation de précarité énergétique et finance les surcoûts de production d’électricité dans les zones comme la Corse, les DOM, îles, etc.
  • La TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée) est une taxe commune qui s’applique sur votre facture à deux taux différents. Elle s’applique à 5,5% sur votre abonnement et sur la CTA. Par contre, elle est fixée à 20% pour votre consommation, ainsi que pour la CSPE et la TCFE.

Alors qu’une autre taxe est fixe :

  • La CTA est la Contribution Tarifaire d’Acheminement d’Electricité. Elle reste fixe lorsque l’on parle d’installation électrique dans l’habitat. Le montant dépend du tarif d’acheminement fixé lors de l’élaboration de votre contrat. Elle sert à financer les droits spécifiques relatifs à l’assurance vieillesse des salariés de l’industrie électrique et gazière.

C’est l’ensemble de ces coûts qui vont constituer le montant de votre facture d’électricité.

Analyse de votre consommation mois par mois

Afin de visualiser votre consommation globale, EDF ajoute un graphique pour suivre l’évolution mensuelle de votre consommation. Constater une hausse sur la période hivernale est courant puisque le chauffage est actif, et peut avoir un gros impact sur votre consommation selon l’espace à chauffer et votre système de chauffage.

facture d'électricité EDF

La différence entre une facture d’électricité EDF et une autre facture

EDF est encore le fournisseur d’électricité de 3/4 de français. Mais les fournisseurs alternatifs sont nombreux sur le marché français ! Saviez-vous qu’il existe une trentaine de fournisseurs aujourd’hui ? Et sur ma facture, ça change quoi ?

facture électricité

Une organisation similaire…

Sur toutes les factures, vous retrouvez les mêmes informations : votre abonnement, votre consommation (illustré avec un abonnement HP/HC), et les taxes et contributions qui sont les mêmes que sur la facture EDF.
Quel que soit votre fournisseur d’électricité ou votre abonnement, ces données seront récurrentes. Donc si vous les avez bien assimilées, vous avez réalisé une grosse partie du travail !

… Comportant tout de même des différences

Parce que EDF n’est pas le seul fournisseur d’électricité, il existe d’autres formes de facture que celle présentée auparavant. Malgré tout, les données qui vous sont transmises reste les mêmes. Globalement, les factures sont plus ou moins claires et plus ou moins détaillées selon les fournisseurs.

Chez certains fournisseurs comme Urban Solar Energy, vous trouverez des nouveautés !

facture urban solar energy

Une partie « Votre production » est ajoutée : il s’agit de la production des panneaux solaires. Attention, elle ne s’applique que pour les producteurs d’électricité. Consommer sa propre énergie s’appelle de l’autoconsommation. Sur la facture, « Autoconsommation propre » correspond à l’énergie des panneaux solaires qui est consommée sur place. C’est autant d’énergie que vous n’aurez pas à acheter à votre fournisseur d’électricité ! L’autre partie, l’électricité produite mais qui n’a pas été consommée, peut être stockée virtuellement.

Ce qu’il faut retenir : votre facture d’électricité se compose de plusieurs éléments variables (votre consommation d’électricité du mois, certaines taxes) et fixes (abonnement au fournisseur,…). Il y a autant de factures d’électricité différentes que de fournisseurs d’électricité différents ! Globalement, vous y retrouverez toujours les mêmes composants.

Le prix de l’électricité va-t-il augmenter ?
Published On: janvier 12th, 2021|Last Updated: avril 15th, 2021|

Partager cet article